Historique

Voici l’historique de l’école catholique Saint Louis de Pontoise, puis de Courdimanche.

A l’école Saint Louis, créée en 1914, les racines plongent loin dans le passé et c’est pourquoi, sans doute, l’arbre est si vigoureux…

En 20 ans, le développement de notre école a été très rapide, les effectifs ont triplé, A tel point que nous avons dû créer une école « Saint Louis annexe », construite en un temps record sur la commune de Courdimanche. Avec cette ouverture en 1990, l’effectif est passé d’un seul coup de 365 à 505 élèves.

En 2016, suit à l’ouverture de la 2ème maternelle, l’effectif total passe à 560 élèves. A la rentrée 2017n, l’école Saint Louis accueille le dernier groupe de maternelles, soit 25 élèves supplémentaires pour un effectif total d’environ 585 élèves.

Etapes de la croissance de l’école Saint Louis

  • 1929 :   4 classes
  • 1967 :   6 classes
  • 1989 :   13 classes
  • 1991 :   18 classes et 2 classes d’adaptation ouvertes.
  • 2012 :   19 classes et toujours 2 classes d’adaptation ouvertes.
  • 2016 :   20 classes, 2 classes ouvertes en Regroupement d’Adaptation (RA).
  • Rentrée 2017 : 21 classes, et les 2 classes RA.

Agrandissement des bâtiments à Pontoise et Courdimanche

L’expansion de Saint Louis de Pontoise s’est faite par transformation de bâtiments voisins, un local scout, une ancienne usine (le gymnase), une salle paroissiale (dit la salle Saint Pierre) et par la construction de bâtiments nouveaux rue de la Citadelle.

En 1989, l’organisme de gestion de l’époque achète un terrain de 6500m2 pour un programme de construction d’1 million d’euros à Courdimanche en ville nouvelle. Ce sera  l’école Saint Louis «  annexe » composée de 5 classes primaires.


L’extension de Saint Louis à Courdimanche en 2016 pour un budget de 650 000€, décidée par l’OGEC, répond aux nouveaux besoins d’accueil. Ainsi, lors de la rentrée 2017, les élèves et les familles, découvriront, 2 nouvelles salles de classes, CP et CE1, une salle de sieste et motricité, une nouvelle classe pour les élèves en RA ,la salle des professeurs et le bureau de la directrice  agrandis, un oratoire au 1er étage.

Evolution de l’école Saint Louis  au fil des ans

1969

  • Lancement de classes de neige (remplacées depuis par des classes vertes)

1971

  • Création de deux classes à petits effectifs pour enfants ayant des difficultés (une première dans le Val d’Oise) et celles-ci sont devenues en 1990, sur directive de l’Éducation Nationale, des « classes d’adaptation ouvertes »

1973

  • Absorption de l’école paroissiale Saint-Maclou

1974

  • Création de la cantine

1980

  • Initiation à l’anglais dès l’âge de 4 ans

1983

  • Rattachement à Saint Louis de l’antenne mobile du Frère Léon, enseignement dispensé aux enfants des « Gens du  voyage »

1989

  • Ouverture d’une salle informatique (avec 8 postes).

1990

  • Transfert des antennes mobiles à Sarcelles
  • Ouverture d’une annexe de 5 classes à Courdimanche.  La responsabilité pédagogique du site est confiée à une enseignant
  • Initiation à l’anglais dès l’âge de 3 ans.

2003

  • Changement du matériel informatique et répartition des postes multimédias dans les classes

2005

  • Passage sous contrat d’association
  • Les élèves du primaire de Saint Louis de Pontoise mangent au self

2008

  • La responsabilité pédagogique du site de Courdimanche est confiée à une enseignante en formation de chef d’établissement.

2012-2014

  • Equipement dans les classes de tableaux numériques dans les 9 classes de CE2, CM1, CM2 des 2 sites

2012

  • Initiation à l’allemand pour les élèves des 3 CM2

2016

  • Les élèves félicités apportent des points à leur “maison” respective : Philippe Auguste, Blanche de Castille, Marguerite de Provence, Louis IX

2017

  • Le port d’une tenue est obligatoire, le vendredi, pour les félicitations
  • Le logo de l’école change fusionnant les blasons des Maisons, le site internet est refait.
  • La direction de l’école Saint Louis de Courdimanche est déléguée à un chef d’établissement adjoint.

La direction et les statuts

  • De 1967 à 2001, la fonction de directrice a été confiée par deux fois à une religieuse de la Congrégation de la Charité de Saint Louis, de Vannes (mais dont la fondatrice, la veuve du Président du Parlement Molé, avait vécu dans notre région au XVIIIème siècle). Les bâtiments de Saint Louis appartiennent au diocèse et en tant qu’école primaire catholique l’école tant de Pontoise que de Courdimanche se rattache à la Direction diocésaine de l’Enseignement catholique.
  • Les rapports de l’école avec l’État sont réglés par ce que l’on appelle un contrat d’association.
  • En 2001, la direction est confiée à une laïque.
  • Le chef d’établissement reçoit sa lettre de mission par le Directeur Diocésain conformément au choix de l’Evêque de Pontoise.
  • Les Professeurs des Ecoles, sont rémunérés par l’Education nationale et enseignent librement sous la responsabilité du chef d’établissement.
  • Les personnels,  éducatif, administratif, technique, les intervenants (EPS Anglais, allemand, Musique) sous la responsabilité du chef d’établissement sont rémunérés par l’OGEC (Organisme de Gestion de l’Enseignement Catholique).

Selon une très ancienne volonté de l’organisme de gestion, l’OGEC (XXXX), les scolarités versées par les familles sont en fonction de leurs ressources.

Limitée simplement par le nombre, l’école Saint Louis est en effet ouverte à tous sans exclusive pour peu que les parents qui frappent à sa porte partagent ses buts et concourent à ses objectifs :

  • Liberté de (re)connaitre Dieu qui nous aime par Jésus Christ
  • Liberté pédagogique de l’enseignant formé pour conduire les apprentissages.
  • Liberté de grandir au sein de la Communauté Educative de l’école.

Car telle est la charte qui sert de ciment entre les parents, les enseignants et la direction.

Témoignages de trois générations d’une famille à l’école Saint Louis

“En 1929, lorsque j’avais 4 ans, l’école se répartissait en 4 classes de filles et allait jusqu’au brevet.